avocat e-commerce
Commerce

Protégez vos activités e-commerce avec un avocat

Faut-il prendre un avocat lorsque l’on fait du e-commerce ? La réponse est plutôt oui, vous verrez cela après avoir lu cet article. La vente en ligne est en pleine expansion, c’est très bien, mais on ne peut pas ignorer les lois, ni ignorer certaines pratiques visant à causer du tort aux e-commerçants.

La législation sur internet et vous

Même si les textes de lois existent, il y a pour les français ou les internautes d’autres pays quelques doutes sur ce qui est autorisé de faire et ne pas faire sur internet. Un chef d’entreprise qui ouvre une boutique en ligne doit s’informer sur ce qu’il doit respecter. Il est question évidemment d’informer les visiteurs de sa boutique en ligne de ses conditions générales de vente. Celles-ci doivent évidemment s’appuyer sur la législation. Elles doivent par conséquent mentionner certaines références aux textes de lois et indiquer notamment les droits en matière de rétractation, remboursement, échange, délai de livraison…

On peut pour être serein, confier la rédaction des documents légaux d’un site e-commerce à Jurisexpert avocats en droit internet. Ils ont des cabinets à Lille et Paris, ils vous proposent conseils et défense au tribunal du commerce ou autre tribunal en fonction de vos affaires.

Comment protéger son entreprise en ligne ?

En étant présent en ligne vous allez sans doute chaque jour en découvrir des vertes et des pas mûres :

  • Les faux mails;
  • Les tentatives d’arnaques;
  • Les propositions commerciales douteuses;
  • Les essais de piratage de votre boutique en ligne;
  • Le vol de contenu : Photos, textes…
  • Les usurpations de marque sur les réseaux sociaux;
  • Les problèmes de relation commerciale…

Chaque jour vous réserve en effet des situations qui peuvent nuire à votre entreprise, à votre chiffre d’affaires, à votre notoriété. Certains essaieront même de vous causer du tort au point que vous serez désemparés et vous risquez de tomber malade.

S’entourer d’un cabinet d’avocats en droit internet n’est donc pas conseillé, c’est vivement souhaité ! A vous d’en juger, mais surtout ne croyez pas que le risque zéro n’existe pas sur internet…

Previous Post

You Might Also Like